29 juin 2018

Deux fois par mois nous vous proposons de découvrir des profils très différents de designers et de concepteurs. Toute nouvelle dans notre réseau, voici le portrait de Claire Barbier alias Good Day, graphiste freelance, depuis peu.

Qu’est-ce qui vous a amené au graphisme ?

C’est ma passion pour le skateboard et l’underground qui m’a amené au métier de graphiste. Les illustrations qui se trouvaient sur les planches m’ont toujours séduites et toute la culture artistique et musicale qui gravite autour est une vraie source d’inspiration. Je n’ai d’ailleurs pas renié ces premières amours puisque je joue dans un groupe en parallèle de mon activité. Je vous rassure, mes productions graphiques sont plus apaisées que ma musique.

Qu’est-ce qui vous plaît dans ce métier ?

J’aime créer, permettre aux idées de devenir des concepts imprimés, rendre attrayant des informations ou des produits qui ne le sont pas à 1ere vue. Au-delà du message à transmettre, ce qui me plait c’est de rentrer dans l’intimité des entreprises. Avec certains clients, je travaille directement dans leurs locaux. Cette imprégnation est nécessaire pour concevoir des supports de communication en cohérence avec leur ADN et pouvoir échanger en direct avec les bonnes personnes.

Comment envisagez-vous votre métier aujourd’hui ?

La digitalisation des entreprise n’est pas un vain mot. Mon métier va de plus en plus de ce côté là, même si je suis personnellement très attaché au support papier. Pour moi c’est une priorité,  je m’adapte pour répondre aux exigences de ces nouveaux modèles de communication. Étant graphiste depuis de nombreuses années mais freelance depuis peu, je découvre tout un nouvel environnement et de nouvelles méthodes de travail.

C’est quoi votre plus ?

Mon principale atout est sans doute mon expérience, car j’ai travaillé plus de 14 ans dans diverses entreprises au sein de services communication et marketing. J’ai touché à tout et acquis une belle connaissance dans la chaîne graphique. Porter seule de nouveaux projets plus complexes et aboutis me donne beaucoup de satisfaction.

Quelle est votre actualité ?

Je suis en train de me former au webdesign car je pense que dans notre métier nous ne pouvons pas faire l’impasse sur la partie numérique.

Qu’est-ce que vous apporte Designers+ ? 

Designers+ m’apporte un soutien dans mon parcours entrepreneurial, notamment grâce à des formations autour de la stratégie. Du réseau, mais aussi des informations plus pointues destinées à nous faire progresser dans notre métier.

Découvrir son travail : https://good-day.fr/

 

Claire Barbier graphiste