26 février 2018

Dimanches 4 mars et 1er avril, vivez le musée autrement et testez sur place des applications innovantes imaginées par des start-up. Votre avis d’utilisateur  permettra d’améliorer ces services en cours de conception. C’est ça l’expérience design à Saint-Étienne !

Le premier dimanche du mois, les musées sont gratuits. Vous avez prévu d’en profiter pour  vous rendre au musée d’Art moderne et contemporain de Saint-Étienne? Et si, ce jour-là, votre visite était un peu différente ?

Des start-up vous proposent de tester sur place les applications qu’elles souhaitent développer pour enrichir votre parcours de visiteur. Votre avis d’utilisateur permettra d’améliorer ces produits et services en cours de conception.

Cette opération, portée par French Tech Saint-Étienne et accompagnée par Designers+, montre que la démarche du design peut également s’appliquer au champ culturel. À Saint-Étienne, les start-up ont bénéficié du soutien de designers. Elles ont maintenant besoin de votre retour d’usagers. Venez gratuitement tester les innovations de demain !

 

Dimanche 4 mars

  •  Testez l’appli du MAMC

Designer associé : Gaël Barnabé

L’application du MAMC est un outil de découverte et de médiation autour de l’univers des artistes et des œuvres présentées dans les expositions et (ou) issues des collections du musée. Reliée à des capteurs disposés dans les salles, elle offre un parcours et une expérience enrichie aux visiteurs et permet un accès rapide aux informations pratiques et à la billetterie du musée.

  • BiinLab : du + pour ma visite !

Entreprise : Biin (Villeurbanne)

Designer associé : Witty Cie(s)

Biin  est une start-up lyonnaise implantée au sein du pôle Pixel à Villeurbanne. Dédié à l’image animée, son métier est d’imaginer des dispositifs interactifs et innovants. Biin a créé une plateforme, BiinLab, capable d’apporter au visiteur de nombreux contenus additionnels, cartes, vidéos, images, sons tout en restant claire et ludique.

 

Dimanche 1er avril

  • Divercities, outil de médiation et souvenir numérique

Entreprise : 1D Lab (Saint-Étienne)

Designer associé : Noémie BSG – design

L’application Divercities propose des contenus multimédia (musique, vidéos) positionnés à l’adresse d’un lieu visité ou d’un événement. Ces contenus, permettant au visiteur de mieux découvrir un musée ou de mieux aborder une exposition, sont appelés « capsules ». Au travers d’un parcours soigneusement élaboré, Divercities propose de vivre cet anniversaire hors du commun sous un œil nouveau, et d’agiter l’imaginaire de chacun en considérant les capsules comme des souvenirs numériques à conserver.

  • Banana learning : en apprendre toujours plus !

Entreprise : Mooc & cie (Lyon)

Designer associé : Léa Pruykemaquere et Charlotte Haefflinger 

Souriez vous vous formez! Banana Learning Museum est un concept innovant d’application mobile de formation dans laquelle la participation du visiteur est au coeur de la démarche. 

Grâce à des contenus en ligne de qualité, les visiteurs sont invités à débattre, créer, rassembler, s’étonner, réfléchir autour des expositions et oeuvres du Musée d’art moderne de Saint-Etienne. Un nouveau terrain de jeu bientôt à disposition des visiteurs du Musée sur tablettes ou smartphones.

  • MuséoPic : améliorez votre visite

Entreprise : MuséoPic (Lyon)

Designer associé : Le Muséophone

MuseoPic permet de renouveler et d’augmenter les parcours de visite traditionnels. L’application reconnaît toute œuvre visée par la caméra et apporte des informations complémentaires (contenus audio, vidéo…). Elle s’appuie également sur la réalité augmentée pour rendre la perception plus interactive, plus spectaculaire. Enfin, elle guide le visiteur et lui permet de garder en mémoire les œuvres qu’il a plébiscitées.

  • Ludomuse : le musée en mode jeu

Entreprise : Audiovisit

Designer associé : Distorsion (Pierre Alex & Mariette Raflund)

Ludomuse permet aux musées et sites culturels de créer des jeux pour tablettes et smartphones adaptés au lieu et à l’exposition en cours. Objectif : une médiation ludique, notamment avec les enfants, et une interface qui favorise, à un instant « T », l’échange entre les visiteurs.