03 septembre 2018

Deux fois par mois nous vous proposons de découvrir des profils très différents de designers et de concepteurs. Entre photographie et graphisme voici le portrait de Pierre-Jean DURAND fondateur de PEJ:: et Bleenduck qui se définit lui même comme « photographiste ».

Qu’est-ce qui vous a amené à l’identité visuelle?

Enfant passionné d’images, je feuilletais les magazines de tous bords et je ne regardais pas les modèles, mais la lumière, la composition, l’espace, les couleurs. Ce sont les créations de Jean-Paul Goude, Orlan, Pierre et Gilles, Almodovar qui ont nourri mon désir. Réellement influencé par le mouvement culturel de « La Movida », j’y puise ma force d’expression, dans l’esprit « New Wave » (Nouvelle Vague). La photographie est mon premier amour, puis sont venus l’architecture et le graphisme.

Qu’est-ce qui vous plaît dans ce métier ?

Au-delà de l’image glacée parfois stéréotypée, il y a l’humain. J’aime partager avec mes clients ou mes modèles, collaborer, échanger sur les concepts, les nouveautés, persuadé que c’est dans ce flux d’énergie et d’intelligence que naissent les projets les plus intéressants. J’ai d’abord été portraitiste et l’humain il n’y a pas mieux pour apprendre. De cette expérience, j’ai développé une méthode pour les entreprises, qui me permet de concevoir leur identité, de renforcer leur image. Partisan du tout est possible, j’aime croire en l’incroyable.

Comment envisagez-vous votre métier aujourd’hui ?

Aujourd’hui nous sommes dans une société composée d’image à 90%. Tout le monde accède facilement aux images et en réalise tout aussi facilement. Mes envies aujourd’hui sont différentes de celles d’il y a 20 ans. Faire une belle image oui, mais pour qui ? Pourquoi ? Je me suis réellement tourné vers les entreprises, commerçants, artisans afin de les aider à trouver leur identité, ce qui est primordial, mais aussi pour pouvoir les accompagner dans la mise en place de leur stratégie de communication. J’ai donc développé d’autres compétences, notamment dans la conception de sites internet, la communication sur les réseaux sociaux, il faut penser un projet dans sa globalité. Les solutions apportées doivent être cohérentes avec la réalité des clients.

J’aborde aussi l’image en mouvement avec la réalisation de teasers, court-métrages et clips musicaux.

C’est quoi votre plus ?

Ma formation d’architecte m’a appris à gérer des projets de l’esquisse aux détails, à avoir une véritable vision de l’espace et de la composition. Mes différentes expériences professionnelles, mon côté touche à tout, m’ont rendu curieux des innovations, toujours enthousiaste sur les challenges. Par exemple je viens de terminer un projet d’identité pour un salon de coiffure. Ma cliente a 20 ans d’expérience et souhaitait travailler sur un nouveau logo. Nos échanges ont été enrichissants et nous avons fini par refaire le salon, l’enseigne, le site internet et les réseaux sociaux ! Elle est aujourd’hui en adéquation avec ses valeurs et objectifs.

Quelle est votre actualité ?

Je travaille pour plusieurs marques de produits naturels pour lesquelles je fais des shootings produits, d’ambiance, pour alimenter leurs réseaux sociaux et site internet. Diverses photographies d’architecture pour des agences immobilières et promoteurs, c’est un véritable plus pour la vente d’un bien.

Pour la rentrée on vient de me commander une exposition permanente de photographies pour une salle de musique, en complémentarité du travail de graphisme d’un autre artiste. Puis une exposition en collaboration avec une créatrice de vêtements.

Qu’est-ce que vous apporte Designers+ ? 

Membre depuis quelques années maintenant, plus que du réseau, Designers+ me permet de découvrir les différents acteurs du design, les nouveaux profils et métiers dans lesquels on trouve parfois des concurrents. Je les vois plutôt comme des collaborateurs. Nous partageons une éthique et des valeurs proches. Les échanges permettent de s’améliorer. J’apprécie la veille sur des Appels d’offre qui sont ciblés et cela me permet honnêtement de me soulager en partie de cette démarche de recherche de clients. Je prends un plaisir énorme de mon côté à contribuer en tant que membre du Bureau pour développer ce cluster qui est au cœur de l’action design de Saint-Etienne et au-delà des frontières rhônalpine. Dixit le proverbe mis en avant par Designers+ : « Tout seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin. »

Découvrez son travail :

PHOTOGRAPHIE

GRAPHISME

P-J Durand - photographe et graphiste